fbpx

Ahed Tamimi préfère retourner en prison en Israël que de rester à la fête de l’Huma

Ahed Tamimi préfère retourner en prison en Israël que de rester à la fête de l’Huma

La jeune « résistante » palestinienne, Ahed Tamimi, était venue en France afin de rencontrer ses fans dans le cadre d’une tournée dans tout le pays, débutant à la fête de l’Huma ce week-end. Cependant, elle semble avoir résisté moins longtemps à l’ambiance du PCF qu’à l’armée israélienne.

La journée fut longue pour Ahed Tamimi, entre interviews, photos, selfies et snapchat. Et pourtant, la jeune femme avait toutes les raisons de se réjouir.

Cependant on sentait l’exaspération de la Palestinienne croître au fur et à mesure que les heures défilaient. Ce n’est qu’après qu’elle s’est confiée à un journaliste algérien.

« J’en peux plus des ces bolchéviques. Ils sont cons comme des citernes de mazout, » et de poursuivre « par pitié, aidez-moi à me casser d’ici, je préfère encore être en prison en Israël, que de baigner dans cette odeur de fausses merguez, de rebelles en sandales en peau de banane recyclés, et mangeurs de tofu. »

Prétextant un malaise du fait de ces conditions de détention en Israël, Ahed Tamimi a pu être évacuée. Elle aurait ensuite pris un taxi pour la rue des rosiers afin de manger à l’As du Fallafel.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.