fbpx

Des archéologues ont retrouvé le dernier Juif de gauche

Des archéologues ont retrouvé le dernier Juif de gauche

L’émotion était palpable autour du site archéologique « Solférino 81 ». Les fouilles menées sur cet ancien centre antique de gauche avait pour but de démontrer scientifiquement que des Juifs de gauche (Reliquit Iudaeum) ont existé. La découverte de ce jour en est la preuve la plus éclatante.

C’est un spécimen exceptionnel qui a été mis à jour par l’équipe d’archéologues réunissant des Israéliens de l’Université de Tel Aviv, et des Français de la Sorbonne.

« Nous désespérions de démontrer qu’un jour il a bien eu des Juifs de Gauche, plus particulièrement en France. Depuis l’ère sarkozienne, plus personne n’en avait entendu parler, même si certains s’en revendiquaient », explique Jeanne Laval, enseignante à Paris.

Son collègue, Lior Kaspi de Tel Aviv, ne cache pas son excitation « C’est un spécimen complet, avec encore son badge SOS Racisme où l’on lit encore « Touche pas à mon pote », et il semble avoir en main un tract de Mitterand, La Force Tranquille, c’est fabuleux ». Il précise, « la spécificité du Reliquat Iudaeum est sa proximité avec l’éléphant, mais ni d’Afrique, ni d’Asie, uniquement celui du PS, qu’il avait totalement domestiqué. »

Tous sont unanimes, il s’agit très certainement d’un Julienus Drayanis.

Cette découverte arrive à point nommé. En effet le Bernardis Henriens Leviticus, et le Alanis Finkielkrautus, avaient été retirés de la liste des espèce disparus des Juifs de gauche.

Certains se prennent à rêver. Peut-être un prélevant un peu de son sang, il serait possible de le cloner et de faire revivre l’espèce. Tous les espoirs sont possibles.

Leave a Reply

Your email address will not be published.