fbpx

Bavure : racisé•e et cis-genré•e, un trans juif orthodoxe est indigénisé•e par erreur

Bavure : racisé•e et cis-genré•e, un trans juif orthodoxe est indigénisé•e par erreur

Il s’agirait d’une affreuse erreur durant les manifestations contre les violences policières. Un transsexuel juif•ve qui serait devenu femme, puis à nouveau homme à mi-temps pour redevenir femme en chômage partiel a été pris•e à partie par les manifestants et la police.

La journée de manifestation du 2 juin aura été éprouvante pour Judith-David-Thérèse Bensoussan-Hillbaum-Marie Sainte : « Je n’ai pas vraiment compris ce qu’il m’arrivait. » De par ses origines, il/elle est à la fois séfarade, ashkénaze, antillais•e (et chinoise par le restaurant au bas de chez elle/lui), tout en étant homme et femme à la fois.

En effet, les manifestants contre le racisme lui reprochaient de ne pas être assez solidaire de la cause noire, tout en l’accusant d’être trop blanc.

« Ils m’ont dit que je devais choisir entre noir ou blanc. »

D’autres manifestants lui demandaient au contraire de ne plus se définir comme femme ou homme.

« J’ai encore moins compris, explique Judith-David-Thérèse, car d’un côté on m’accuse de pas choisir, et de l’autre de trop choisir… c’est quoi ce bordel ? »

Heureusement, sa judéité l’a sauvé. « Tous m’ont accusé d’être sioniste, ils avaient  ça en commun. »

De son côté la police a cru que Judith-David-Thérèse était du côté des manifestants décolonialistes racisés.

La journée s’est terminée pour JDT avec des maux de tête et du doliprane.

Leave a Reply

Your email address will not be published.