fbpx

Conversion au judaïsme : passer l’examen du barreau ou le concours de médecine sera obligatoire

Conversion au judaïsme : passer l’examen du barreau ou le concours de médecine sera obligatoire

Avec le succès israélien dans sa campagne de vaccination, nombreux sont ceux qui souhaitent devenir juif afin de migrer en Terre promise. Face à une telle affluence, les autorités rabbiniques ont été dans l’obligation d’accroître la difficulté de la conversion.

Le grand rabbin de France Haim Korsia a initié de nouvelles épreuves dans le processus de conversion. Il explique ainsi : « Nous nous sommes demandés quels seraient les critères permettant d’assurer sans le moindre doute la judéité d’une personne. La conviction que certains métiers sont à même de déterminer qui peut être juif ou pas est venue naturellement. Mais nous ne sommes pas bornés. Si une personne choisit de faire dentiste après médecine, ça passe. »

Pour certains candidats n’évoluant pas en médecine ou dans le droit, c’est la douche froide. Pour Nicolas, employé à la Poste, son travail risque de rendre sa conversion plus difficile : « Je trouve ça injuste. Ok, je bosse à la Poste, mais je ne suis pas syndiqué chez SUD. »

Certaines dérogations sont envisagées pour les candidats convertis souhaitant faire leur aliyah. Au Consistoire de Paris, on indique que pour ceux désirant travailler dans un call-center, que ce soit dans les pompes à chaleur, le Forex, les panneaux solaires voire même dans la vente de formation, la conversion était tout à fait envisageable.

Leave a Reply

Your email address will not be published.