in

Conversion au judaïsme : un processus simplifié si l’on est déjà dentiste ou opticien

Les autorités rabbiniques parisiennes ont décidé de faciliter la conversion des personnes exerçant les professions de dentiste et d’opticien. Cette décision permettra de régulariser la situation de nombreux candidats.

Pour Karine, Versaillaise de 34 ans, il s’agit d’un accomplissement : « Imaginez bien pour moi l’émotion. Je n’étais jamais parvenu à obtenir ma conversion, mais en devenant dentiste, c’est devenu bien plus simple. Apprendre à soigner une molaire et poser un out-lay, c’est plus facile que d’apprendre les listes des aliments casher. »

En revanche, pour Olivier, opticien de 28 ans à Paris, la surprise a été de taille : « J’ai reçu un courrier de la part du consistoire de Paris m’indiquant que j’étais officiellement reconnu comme étant juif. Sauf que je n’ai rien demandé à personne ! Ils ont juste vu que j’étais opticien dans le 4ème arrondissement et ils en ont conclu que je sentais une proximité avec le judaïsme… mais pas du tout. C’est allé trop loin lorsqu’ils ont envoyé un type pour me circoncire! »

Selon le consistoire israélite, la décision aurait été prise à l’unanimité. Seul souci : la plupart des opticiens parisiens seront donc fermés le samedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Antisémitisme : cette année encore, le Père Noël refuse de distribuer des cadeaux aux Juifs

Selon le Comité Mondial des Ashkénazes Dépressifs, l’année 2020 n’a « pas été si mal que ça »