fbpx

Détenu dans une prison israélienne, comme Ahed Tamimi, Salah Hammouri serait devenu obèse

Détenu dans une prison israélienne, comme Ahed Tamimi, Salah Hammouri serait devenu obèse

A sa sortie de prison il y a quelques semaines, la palestinienne Ahed Tamimi avait pris quelques kilos durant sa détention de 8 mois pour avoir giflé des soldats et avoir fait la promotion des attentats contre les Israéliens. Si des moqueries avaient surgi sur les réseaux sociaux autour de sa prise de poids, elle risque d’être bientôt rejoint par Salah Hamouri. Détenu pour ses liens avec le FPLP depuis plus d’un an, son entourage s’inquiète pour sa ligne.

Jean-Claude Lefort, le beau-père du terroriste, ne cache pas son inquiétude. « Les nouvelles ne sont pas très rassurantes. Il aurait dépassé le quintal. »

Le comité de soutien se mobilise afin de le mettre à la diète. L’un des responsable explique: « En voyant Ahed Tamimi sortir, on a tout de suite compris qu’elle avait été bien nourri, et on a tout de suite compris le danger pour Salah ».

Pour les proches de celui qui avait été condamné pour avoir fomenté un attentat, pas de doute, les Israéliens tentent d’en finir avec lui en l’amenant vers une « obésité morbide ».

La Croix Rouge qui lui rend visite confirme les inquiétudes « Si les Israéliens ne cessent pas de lui préparer de bons plats, il risque de ne plus pouvoir faire ses lacets tout seul. Déjà pour Ahed Tamimi, son cas fut limite.

Le Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies se serait saisi du dossier, et préparerait une condamnation d’Israël.

De leur côté, des enfants yéménites subissant la famine suite au conflit avec l’Arabie Saoudite, aurait demandé à pouvoir passer quelques mois dans les prisons israéliennes.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.