fbpx

Facebook et Twitter exigent 3 heures de cessez-le-feu par jour pour le repos des modérateurs

Facebook et Twitter exigent 3 heures de cessez-le-feu par jour pour le repos des modérateurs

Suite à l’engrenage de violence entre Israël et des groupes palestiniens, les réseaux sociaux se sont enflammés. Les modérateurs sont actuellement au bord du burn-out.

Les salves de roquettes venues de Gaza ont été suivies des répliques de l’armée israélienne et les réseaux sociaux, déjà attisés par les tensions à Jérusalem, sont au bord de la rupture.

En première ligne, les modérateurs de Facebook et de Twitter, qui tentent de juguler les commentaires. Pour les deux entreprises, la situation devient intenable, et les burn-outs commencent à émerger.

« Qu’ils se fassent la guerre, pas de problème », indique un responsable de Facebook, « mais qu’ils pensent un peu à nous et nos modérateurs! ».

Ainsi, les deux entreprises ont soumis une demande commune de cessez-le-feu de 3 heures par jour afin de permettre un temps de repos à leurs équipes.

Leave a Reply

Your email address will not be published.