fbpx

Il casse son P.E.L. afin de s’acheter un steak dans une boucherie casher

Il casse son P.E.L. afin de s’acheter un steak dans une boucherie casher

Terrible constat pour David Benchimol. Afin de pouvoir s’offrir un steak de 150 gr dans une boucherie casher de Paris, il a été dans l’obligation de vider son plan d’épargne logement.

S’il a préféré ne pas dévoiler le montant qu’il a déboursé, David, 34 ans, ingénieur en informatique, ne semble pas regretter son geste : « Je peux simplement indiquer que le montant m’aurait permis de m’acheter un petit studio dans le 12ème arrondissement de Paris, mais ça en valait largement la peine. »

Le steak a été consommé le 2 octobre, cuisson « saignante », avec un peu de sel et de poivre. Une dose de moutarde aurait accompagné certaines bouchées.

Leave a Reply

Your email address will not be published.