in

Innovation israélienne : le gouvernement juifslamique d’extrême-centre

La start-up nation ne cesse d’étonner le monde. En faisant sortir de ses laboratoires un travail d’ingénierie politique high-tech, Israël prend une avance technologique inédite.

Les professeurs Yaïr Lapid, Neftali Bennet et Mansour Abbas sont parvenus à créer un assemblage moléculaire que peu de monde estimait possible.

En associant dans un précipité de sodium d’Islam, du chlorure de sionisme religieux avec des molécules de gauchisme sous haute pression, les scientifiques ont obtenu un agent hautement toxique contre le netanyahuisme.
Cependant certains s’inquiètent de ce mélange qui pourrait être hautement instable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Benzema pourrait aussi entrer dans le gouvernement israélien

Enthoven : « Entre voter Mélenchon et me taper la meuf de mon père, j’hésite pas, je choisis la seconde option. »