fbpx

Israël: Yom Kippour est avancé au 10 avril, pour un Grand Pardon post-élections

Israël: Yom Kippour est avancé au 10 avril, pour un Grand Pardon post-élections

La violence de la dernière campagne électorale israélienne risque de laisser quelques marques. Afin de ne pas laisser le temps aux aigreurs et aux rancunes de s’installer dans les coeurs, le grand rabbinat d’Israël a fait une étonnante proposition: avancer de plusieurs mois Yom Kippour.

Le Jour du Grand Pardon, le jour du calendrier juif le plus important, marqué par le jeûne l’expiation de ses fautes, en particulier envers son prochain, pourrait être la meilleure solution afin de réconcilier tous les Israéliens, et plus spécifiquement les candidats en lice et leur militants.

« L’idée vient du grand rabbin ashkénaze, David Lau, qui estimait que face à une situation exceptionnelle, une mesure exceptionnelle devait être prise », explique un proche des autorités rabbiniques israéliennes.

Une mesure similaire avait été prise afin de doubler le Yom Kippour pour le Forex.

Leave a Reply

Your email address will not be published.