Jared Kushner
in

Kushner: « Des grosses concessions à faire pour tous, comme vivre ensemble par exemple. »

Selon Jared Kushner, beau-fils de Trump et accessoirement en charge du dossier du plan de paix entre Israéliens et Palestiniens, des grosses concessions devront être faites de part et d’autre. Il semble indiquer qu’Israéliens et Palestiniens n’obtiendront pas satisfaction sur tout.

De sources internes, la première demande, partagée par Israël et l’Autorité Palestinienne, celle de ne plus avoir à se supporter, même de loin, risque d’être compromise.

M. Kushner a ainsi rappelé que parmi les concessions à faire, « vivre ensemble » risque d’être inévitable.

Du côté de Mahmoud Abbas, on estime qu’il s’agit d’une atteinte profonde au droit national de son peuple, en rappelant que le droit palestinien punit de mort ceux qui vendent un bien immobilier à un Juif.

Pour M. Netanyahu, il se met directement en porte-à-faux avec une partie de sa coalition et risque d’appeler à de nouvelles élections. Ainsi certains élus estiment « Vivre ensemble? Et pourquoi pas faire la paix tant qu’on y est! ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le BDS s’auto-boycotte pour avoir utilisé le mot sioniste « Israël » dans « Boycott Israël ».

Instagram bannit un ashkénaze qui mettait des photos de ses plats.