in

La France veut l’extradition du suspect de l’attentat de la rue des Rosiers afin de le relâcher

En plein procès des attentats contre Charlie Hebdo, la Norvège a arrêté l’un des suspects de l’attentat de la rue des Rosiers. La France a demandé son extradition afin de s’assurer qu’il puisse être libéré sain et sauf.

Pour les autorités françaises, il s’agit d’une question d’honneur. « Nous avons donné notre parole aux organisations terroristes que nous ne poursuivrions aucun de leurs membres s’ils cessaient leurs actions sur le territoire français », explique anonymement un proche du gouvernement français.

C’est en effet tout à l’honneur de la France que de respecter ses engagements et une vieille tradition de mansuétude. Les ordres d’extradition et de libération seraient déjà partis de la Kommandantür.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 Comments

Le Pen à l’article de la mort : « Maréchal me voilà »

COVID-19 : les Franco-israéliens soulagés de ne pas accueillir la famille en Israël pour les fêtes juives de Tishri