in

J'ADOREJ'ADORE LOLLOL GRRRGRRR

Le JEW (Judaïsme Ecolo-Wokiste) dénonce la Pâques chrétienne comme une appropriation culturelle de la Pâque juive.

Par la voix de sa président·e Sandrine Russovski, le JEW s’oppose à la célébration de la Pâques par les chrétiens, y voyant une appropriation culturelle.

Dans une démarche déconstructive, le collective Judaïsme Ecolo-Wokiste (JEW) a rappelé avec vigueur que la Pâques célébrée par les chrétiens était un vol manifeste des traditions juives les plus élémentaires.

Pour Sandrine Russovski, l’objectif est de déconstruire les rapports judéo-chrétiens sous un prisme non-genré et raciso-sémitisé : « Ne pas oublier que si l’on ne fait pas lever le pain avec de la levure, c’est surtout afin d’éviter l’émission du gaz à effet de serre, CO2. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Après sa cuisante défaite, Zemmour crucifié par des cathos traditionalistes déçus

Le P.S. et LFI signeront un accord rue de Munich à 19:38.