fbpx

Les Juifs orthodoxes pensent que « BlackLivesMatter » a été lancé pour eux

Les Juifs orthodoxes pensent que « BlackLivesMatter » a été lancé pour eux

Suite aux violences policières, le mouvement Afro-américain prend de l’ampleur aux U.S.A.. Lancé autour du hashtag « #BlackLivesMatter », les communautés juives orthodoxes semblent convaincues qu’il a été créé pour les soutenir. En effet, ils sont appelés « Black » par les Juifs, du fait de leurs habits noirs. Histoire d’un quiproquo.

Pour Shlomo Grunberg, du quartier de Crown Heights à Brooklyn, l’image était sublime : « Voir toutes ces personnes afficher des pancartes « BlackLivesMatter », ça nous a forcément réchauffé le cœur. Des noirs, des blancs, nous apporter leur soutien, ça nous a ému. »

Cependant, il s’agissait en réalité d’un affreux malentendu. Aucun soutien pour les Juifs orthodoxes. De même en Israël, les Juifs orthodoxes ont cru qu’il s’agissait d’un geste de solidarité face aux velléités d’imposer le service militaire aux « haredim » (ultra-orthodoxes en hébreu).

Le rav David Rosen de Meah Shéarim à Jérusalem y a cru : « Ce n’est qu’après que j’ai compris ma méprise. C’est d’autant plus regrettable que j’avais déjà expliqué à ma communauté ce soutien inédit aux USA. Je vais devoir leur avouer qu’il s’agit d’une méprise. Déjà que je ne sais toujours pas comment leur annoncer que Dieu n’existe pas… »

Photo : REUTERS/Ammar Awad

Leave a Reply

Your email address will not be published.