fbpx

Pour le judaïsme breton, seul le beurre salé est casher

Pour le judaïsme breton, seul le beurre salé est casher

Dans l’éventail des traditions du judaïsme, la branche bretonne a validé une pratique mise en œuvre depuis des siècles : la stricte consommation du beurre salé. Le beurre doux est donc officiellement enfin frappé d’interdiction.

Le judaïsme breton semble bien décider à se distinguer du reste du monde, à l’instar de tout bon breton. Le consistoire de Paris le constate avec étonnement. Le grand rabbin de France l’a ainsi exprimé : « Qu’ils soient juifs ou  pas, les bretons ne mangent donc du beurre que salé, au point que le beurre doux est considéré comme une abomination. »

Kenavo disent les bretons pour dire « Au revoir », mais כן אבוא (ken avo), rajoutent les Juifs bretons pour dire « Oui, je viendrais ».

De son côté le judaïsme tunisien envisage d’interdire tout huile d’olive ne provenant pas de Tunisie.

Leave a Reply

Your email address will not be published.