in

Première mondiale : une greffe de gourmette réussie sur un Ashkénaze

De notre envoyé spécial en Israël, Moshe Rhill.

Une équipe médicale de l’hôpital de Tel Hashomer en Israël a réussi le tour de force de greffer une gourmette sur un Ashkénaze. Un puissant traitement anti-rejet lui a été prescrit.

A la veille de Kippour, le jeune Ilan Bernstein a reçu une gourmette lors d’une difficile opération de greffe. Le professeur Bar Lev explique les difficultés de l’intervention : « Nous avons eu du mal avec la gourmette en or. Nous avons pensé un instant à en mettre une en argent, mais nous ne souhaitions pas céder à la facilité. »

Afin de s’assurer que le greffon soit bien accepté par le patient, un traitement anti-rejet à base de harissa et de carpe farcie lui est injecté en continu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Yom Kippour : Dieu demande pardon pour le COVID-19

Confinement en Israël : les Juifs ultra-orthodoxes gauchistes pourront prier en journée et manifester le soir