fbpx

Un Juif tunisien hospitalisé pour empoisonnement en confondant de la vodka avec sa boukha

Un Juif tunisien hospitalisé pour empoisonnement en confondant de la vodka avec sa boukha

Le drame a été évité de justesse. Un lavage d’estomac aura été nécessaire afin de sauver Jonathan Fitoussi d’une mort certaine. Il avait bu un verre de vodka en supposant qu’il s’agissait de boukha.

Lundi dernier, Jonathan Fitoussi, 34 ans, a cru voir sa dernière heure arrivée. Alors qu’il prenait l’apéritif avec des amis ashkénazes, il a bu dans le verre de son hôte en pensant qu’il s’agissait de la boukha qu’on venait de lui servir.

Son ami, David Frankel, a tout de suite pris la mesure de la gravité de la situation : « J’ai immédiatement pris les choses en main. Il était en danger. Je connais la situation, j’ai moi-même ingurgité une goutte de boukha il y a 12 ans, et je m’en suis remis qu’au bout de 6 mois. »

Le malheureux est sorti des urgences ce soir et il semble de rétablir. Il explique : « Les deux boissons sont transparentes, la confusion était donc compréhensible. Plus jamais on ne m’y reprendra… »

Leave a Reply

Your email address will not be published.