fbpx

Enthoven : « Entre voter Mélenchon et me taper la meuf de mon père, j’hésite pas, je choisis la seconde option. »

Enthoven : « Entre voter Mélenchon et me taper la meuf de mon père, j’hésite pas, je choisis la seconde option. »

Les hésitations politiques du philosophe Raphaël Enthoven agitent les réseaux sociaux. Bien loin de se démonter face à la tempête, le philosophe surenchérit.

Après avoir exprimé sur twitter ses reflexions autour des différents scénarios électoraux, en particulier dans l’éventualité hypothétique d’un second tour mettant face à face Mélenchon et Le Pen, Enthoven a dû faire face à une levée de bouclier.

« J’ai pourtant été clair, je parlais d’une hésitation, d’une réflexion de l’instant présent, à un moment où le candidat Mélenchon accentue sa dérive conspirationniste, rien de plus. On a déjà oublié les propos du leader de la France Insoumise concernant les Juifs responsables de la mort de Jésus qui n’ont rien à envier à ceux de Le Pen père. J’ai peut être eu tort de partager publiquement mes fugaces pensées électorales », explique ainsi le philosophe.

Dans la foulée, et afin d’accentuer son propos, il a ainsi pris un second exemple hypothétique : « De même, entre voter Mélenchon et me taper la meuf de mon père, j’hésite pas, je choisis la seconde option, mais ce n’est qu’une réflexion de l’instant. »

Leave a Reply

Your email address will not be published.